Ce post a pour origine cet article :

http://www.3dsystems.com/press-releases/3d-systems-acquire-phenix-systems

Nous y apprenons que la société française Phénix Systems, basée à Riom, en Auvergne, vient d’être rachetée par l’Américain 3D System, leader mondial des systèmes d’impression 3D.

Quelle est l’activité de Phénix Systems qui intéresse donc tant 3D Systems ? Phénix Systems est fabricant de machines de frittage sélectif par laser. Cela permet la fabrication directe de pièces en divers métaux, par exemple des aciers inoxydables, du titane, et en céramique.

Or 3D Systems ne possède pas cette technologie pour les métaux : la société propose bien des machines mais elles sont en fait fabriquées et conçues par la société anglaise Renishaw. Acquérir une société possédant ce savoir-faire était donc devenu stratégique pour 3D Systems.

Je reviendrai plus longuement sur la géographie de l’impression3D pour l’industrie, mais on peut, pour l’occident, de façon caricaturale, partager en 2 zones le monde : les USA sont leader dans les technologies de fabrication de pièces en plastiques, résines et cires, avec les sociétés 3D Systems, Stratasys, Envisiontec et Solidscape ; l’Europe, avec un leadership certain pour l’Allemagne, pour la fabrication directe des pièces en divers métaux utilisant le laser. Il n’est donc pas étonnant que 3D Systems vienne faire son marché en Europe.

Le nombre d’acteurs est limité : Arcam en Suède, SLM solutions, EOS et Realizer en Allemagne, Renishaw au Royaume-Uni et enfin Phenix Systems en France. Apparemment Phenix Systems était la proie la plus prête à être dévorée.

C’est sûrement une très bonne chose pour Phénix Systems : 3D Systems est un des plus gros acteurs mondial, avec Stratasys, de l’impression 3D, avec un réseau commercial et de SAV couvrant la planète. Les moyens vont certainement affluer en proportion de l’ambition de 3D Systems et des perspectives de développement qu’offrent ces technologies.

Qu’adviendra-t-il de la société dans ce groupe, à moyen terme ? Les exemples de ZCorp et DTM Corporation, deux sociétés acquises par 3D Systems, montrent que la politique du groupe américain est l’intégration complète. Par exemple, toute la gamme de machines de chez ZCorp vient d’être complètement renommée et intégrée dans la gamme des Projet de 3D Systems : la Z650 dont est équipée AUDEVE3D s’appelle maintenant Projet 660 Pro. Phénix Systems gardera-t-elle une certaine indépendance ? Le centre de développement restera-t-il en France ? La question se pose et l’avenir nous le dira.

Est-ce pour autant la fin d’une industrie indépendante de l’impression 3D  en France ? Même si une pépite vient d’entrer sous le giron américain, même si les acteurs en France de l’impression 3D orientés applications industrielles se comptent sur les doigts d’une main, des volontés de développement existent.

Ainsi le Groupe Gorgé a acquis une participation majoritaire en mai 2013 de Phidias technologies, société dont la technologie est basée sur l’utilisation de LED et de puces DLP (comme dans certains vidéoprojecteurs). Cette acquisition s’est faite apparemment dans le cadre d’une stratégie volontariste du Groupe Gorgé d’intégrer l’impression 3D dans ses axes principaux de développement.

Autre société française, autre pépite : BeAM, jeune société basée à Strasbourg et développant une solution sans concurrence permettant la reprise de pièce en métaux. C’est peut-être la société qui à le plus gros potentiel de développement car ses machines peuvent permettre des économies très importantes. Ainsi, dans l’aéronautique, des pièces  de grande valeur, en titane par exemple, ont une durée de vie significativement rallongée en étant « rénovées » grâce aux machines de BeAM.

La société BeAM arrivera-t-elle à trouver en Europe les moyens de son développement ? Ces deux cas, Groupe Gorgé et BeAM, seront-ils suffisants pour faire émerger une industrie forte et indépendante de l’impression 3D en France ? A voir. Est-ce si important ? Quand on comprend tous les potentiels de l’impression 3D et toutes les applications possibles dans, par exemple, le médical, l’aéronautique, la défense, je le crois.

Liens internet pour aller plus loin :

http://www.3dsystems.com/press-releases/3d-systems-acquire-phenix-systems

http://www.phenix-systems.com/fr

http://www.3dsystems.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frittage_sélectif_par_laser

http://www.beam-machines.com/

http://www.groupe-gorge-3d-printing.com/